Taenia

LE PARASITE ET LES SYMPTÔMES

Il existe deux espèces de ténia : Moniezia benedeni (que l’on retrouve surtout chez les bovins) et Moniezia expansa qui concerne principalement les petits ruminants. Le ténia se présente sous la forme d’un grand vers plat (aspect de ruban), de couleur blanchâtre, qui mesure 1 à 2 cm de large et qui peut mesurer plusieurs mètres de long au stade adulte. Il se fixe sur la paroi de l’intestin grêle, grâce à des ventouses situées sur sa tête (scolex). Le ténia est constitué d’anneaux contenant des œufs, qui sont rejetés dans les fèces de l’animal parasité. La présence de petits morceaux blanchâtres de la forme de grains de riz, voire de petits rubans (anneaux groupés) dans les déjections des animaux est un signe d’infestation par le ténia. La croissance et la longueur du ténia provoque un encombrement du tube digestif, ainsi qu’une irritation de la muqueuse intestinale.

Les autres symptômes se manifestent généralement sur les jeunes et sont plus rares chez les adultes. On peut observer : une perte d’état corporel rapide, avec une diarrhée intermittente, une laine terne chez les ovins, des troubles de la rumination (également visible chez les adultes).

 

CYCLE DU PARASITE ET MODE DE TRANSMISSION

La contamination des ruminants se fait lors du pâturage et le cycle du parasite fait intervenir un hôte intermédiaire, l’oribate, qui est un petit acarien vivant dans le sol des prairies. Un animal infecté excrète dans ses fèces des anneaux de ténia contenant des œufs. Les œufs sont ensuite ingérés par les oribates et plusieurs stades larvaires du ténia vont se succéder dans l’oribate. L’oribate sera ensuite ingéré avec l’herbe par le ruminant lors du pâturage : une fois dans l’intestin grêle de l’animal, la larve de ténia est libérée et se fixe à la paroi de l’intestin et évolue vers le stade adulte.

Les jeunes animaux mis à l’herbe pour la première fois sont les plus sensibles à l’infestation.

 

cycle tenia

 

DIAGNOSTIC ET MOYENS DE LUTTE

La présence de ténia se détecte par la présence d’anneaux blanchâtres dans les crottes des animaux, qui sont visibles généralement 4 à 6 semaines après une infestation. La présence d’œufs dans les fèces peut également être mise en évidence par une analyse coprologique. A noter cependant que l’excrétion d’œufs est intermittente, l’analyse coprologique peut donc se révéler négative alors que les animaux sont réellement infestés.

Une fois que l’infestation des animaux par le ténia a été confirmée, il faut alors envisager des animaux malades à l’aide un traitement grâce à un antiparasitaire actif contre ce parasite. Dans tous les cas, si vous constatez une infestation de vos animaux, contactez votre vétérinaire qui vous proposera un protocole de traitement adapté à la situation de votre élevage.

Source : GDS PACA